Été 2018

Voilier - Randonnée - Grimpe - Alpinisme


Rando : Lac Migloo et Lac de Barbarate depuis le Col du Sabot

Mercredi 14 novembre 2018

Lac de Barbarate (2 830 m) et Lac Migloo (2 681 m) depuis le Col du Sabot (2 100 m)

 

Départ du terminus de la route au Col du Sabot (2 100 m) à 9 h 45. Dès que je bascule en face nord, la neige fait son apparition et va devenir omniprésente durant toute la randonnée. Le sentier qui surplombe le lac de Grand'Maison va s'avérer un peu tendu car celui-ci est recouvert d'une couche de neige bien dure. Heureusement que j'ai mes bonnes chaussures d'alpinisme pour progresser en sécurité, la chute n'étant pas permise. 1h plus tard, me voici au Col du Couard (2 227 m). Je tombe nez à nez sur une harde de Chamois qui profitait des pentes ensoleillées.

Je poursuis jusqu'au Lac de la Jasse (2 500 m) que j'atteint péniblement dans cette neige qui ne porte pas. 11 h 45, je décide de monter au niveau supérieur vers un lac sans nom sur les cartes IGN, surnommé le lac Migloo (2 830 m). La pente se redresse, je m'enfonce à chaque pas, heureusement car je n'ai pas de crampons dans mon sac. Je domine désormais ce Plan des Cavalles, au pied du Pic de l'Étendard (3 464 m). Ce petit plateau abrite un premier petit lac glaciaire, puis un peu plus loin, un second où se jette directement le glacier sud de la Barbarate. Bien fatigué par cette progression rendu plus physique par la neige, je me pose en plein soleil face à cette vue incroyable. Belledonne, Taillefer et même Chartreuse au loin. Le paysage est ici bien récent et façonné par ces glaciers qui reculent fortement ces dernières années. Ambiance garantie, je n'ai pas envie d'en repartir. Après cette pause contemplation bien méritée, je reviens sur mes pas, la descente est bien plus rapide et agréable sur cette immensité blanche.

Mis à part de nombreuses traces de chamois dans cette neige finalement abondante en altitude en face Nord, j'ai été le seul humain dans tout ce secteur. La montagne dans son côté sauvage et pourtant à deux pas des remontées-mécaniques de l'Alpe d'Huez.

Lire la suite 0 commentaires

Rando photos : Couleurs d'automne en ce mois de novembre 2018

Ballades au fil des couleurs d'automne durant ce mois de novembre 2018 :

 

Dimanche 4 novembre 2018 : Rando au Puy de Dôme (1 465 m)

 

Lundi 5 novembre 2018 : Rando dans les volcans d'Auvergne avec le Puy du Pariou (1 209 m)

 

Vendredi 9 novembre 2018 : Rando en Matheysine et en Trièves avec la Pierre Percée (1 220 m)

 

> Voir cette sortie sur Altituderando.com

 

Voici une sélection des plus belles photos de la transition entre la saison estivale et hivernale :

Lire la suite 0 commentaires

Rando : Lac du Crozet en mode hivernal depuis Freydière

Mardi 30 octobre 2018

Lac du Crozet (1 986 m) et sous le Col de la Pra (2 100 m) en mode hivernal depuis les Granges Freydière ( 1 132 m)

 

De fortes chutes de neige annoncées toute la nuit jusqu'à basse altitude et une belle fenêtre météo à partir de 10 h, pas de doute je décide d'aller faire un tour en montagne en ce lundi soir.

Direction le massif de Belledonne et plus particulièrement Freydière pour aller crapahuter vers le Col du Loup (2 399 m) si possible.

J'avais comme espoir d'atteindre en voiture le parking de Pré-Raymond (1 380 m) ou au pire celui des Quatre Chemins, ce sera un échec dès les premiers mètres non déneigés de la route à partir des Granges Freydière. Nous partons donc de 1 132 m d'altitude vers 9 h 30 avec déjà un bon 15 cm de neige fraîche. Nous tirons droit dans la forêt  au milieu d'une végétation croulant sous la neige et hésitant entre l'automne et l'hiver. Nous débouchons sur la crête quelques mètres avant l'embranchement vers le Refuge du Pré du Molard, toujours aucune trace ni aucun bruit, seuls au monde dans ce décors féerique. A la sortie de la forêt, l'enneigement devient conséquent avec environ 25 cm de neige au sol et des accumulations atteignant facilement les 50 cm, par moment je m'enfonce jusqu'aux hanches. La progression devient de plus en plus lente, physique et technique, nombre de glissades sur nombre de rochers cachés. Le soleil vient se joindre à nous, le paysage s'illumine pour un spectacle de couleurs magnifiques. Nous finissons par atteindre le Lac du Crozet (1 986 m) vers 12 h 30. Le vent devient ici violent avec de bonnes rafales et une température ressentie en large chute vers les - 15°C, l'ambiance devient d'un seul coup bien hivernale. Courte pause ravitaillement au dessus du lac pas vraiment à l'abri mais face à une superbe vue. Puis nous poursuivons malgré le transport important de neige et les giclées que nous prenons en plein visage. Finalement on marquera un but sous le Col de la Pra dans le Vallon du Mercier (vers 2 100 m d'altitude),
les doigts sont gelés, la neige de plus en plus profonde et l'heure devient tardive, pas grave nous sommes ravis d'être ici au milieu de ces conditions qu'on adore. Bien équipés de nos doudounes, gants, bonnets, guêtres et chaussures d'alpinisme, nous amorçons la descente en revenant sur nos pas. Tout est beau sous cette pellicule blanche, sur le bas la neige devient lourde et la végétation automnale reprend déjà le pas, mais pas pour bien longtemps ... ?!

Nous n'aurons croisé qu'une seule personne derrière nous au niveau du lac "de rien pour la trace ;)" et tombé nez-à-nez sur un bon collègue dans la forêt, c'est fou comme le monde est petit. Place aux photos et vidéos, c'est le plus important lors d'une telle journée :

Lire la suite 0 commentaires

Rando : Col de la Vache en boucle depuis le Rivier d'Allemont

Mardi 23 octobre 2018

Col de la Vache (2 534 m) en boucle depuis le Rivier d'Allemont (1 260 m) par le Col des 7 laux (2 184 m)

 

Fraîchement de retour de ce superbe voyage en Équateur et au Pérou il y a moins de 30 h, je décide de ne pas rester en place et de profiter d'une superbe météo en France pour une belle randonnée automnale. Les couleurs sont de la partie, la neige est annoncée pour le week-end prochain, la forme et l'aclimatation plus qu'au rendez-vous, direction cette grande boucle au coeur d'un Belledonne sauvage. Nous nous garons à mi-chemin entre le Rivier d'Allemont et l'ancienne route du Col du Glandon pour répartir la marche sur la route bitumée entre maintenant et lors du retour. Départ matinal sous le brouillard avec tout juste 4°C à 8 h 45. La montée attaque directement dans le raide mais grâce à de nombreuses marches dans les Andes à haute altitude entre 2 500 et 5 400 m d'altitude, le rythme est rapide. 30 minutes de marche, nous voilà déjà au dessus d'une superbe mer de nuages qui bouche la vallée de l'Eau d'Olle. Les arbres et pelouses ont revêtu leurs plus belles couleurs. Nous tombons nez à nez sur deux bouquetins faisant leur combat de bois, le bruit et leur force est impressionnant, je suis à tout juste 4 mètres pour profiter de ce spectacle. Puis c'est au tour de dizaines de chamois et bouquetins qui surgissent dans tous les sens. Une faune dense dans ce secteur sauvage. Nous sommes aux anges. Nous arrivons au plateau des lacs, le soleil nous réchauffe rapidement et nous voici au Col des 7 Laux (2 184 m) au bout de
2 h 45 de marche. Les paysages sont splendides, les sommets se reflètent dans ces lacs de différentes couleurs, l'ambiance rappelle que l'hiver ne va plus tarder. Nous poursuivons une bonne demie-heure dans une large combe qui se transforme en pierrier pour déboucher vers 12 h 15 au Col de la Vache (2 534 m). Les premiers névés de la précédente chute de neige ont résisté. Un panorama à 360° se dégage sur les nombreux sommets esthétiques de Belledonne, avec au loin les hauts sommets des Grandes Rousses mais aussi le bassin Grenoblois dominé par la Chartreuse et le Vercors. Le vent glacial se fait ressentir, mais versant Sud nous nous posons 1 h 45 en plein soleil à l'abri. Un temps de pause bien agréable face à ces paysages les idées remplies de souvenirs du voyage en Amérique Latine. Le chemin est encore long, nous attaquons la descente vers 14 h versant sud, elle début par un long pierrier bien raide puis se poursuit par un sentier qui dégringole régulièrement en lacets. Nous rencontrons la seule randonneuse de ce jour, la montagne a bien retrouvée son calme pour notre plus grand bonheur d'être seuls au monde. Les jambes commencent à chauffer, nous rentrons dans une foret dense qui finit par tomber sur le Rivier d'Allemont. 15 petites minutes de marche sur la route, 16 h 30
et voilà cette grande boucle bouclée en 6 h de marche pour un bon 18 km sur un sentier qui grimpe et descend dré dans le pentue.

Lire la suite 0 commentaires

Trip Voilier : 5 jours dans les Calanques de Cassis

Du 17 au 22 mai 2018 : Trip voilier dans les Calanques de Cassis.

 

5 jour de voilier sur la Méditerranée avec l'équipe Chamroussienne. Départ du port de Saint Mandrier sur Mer avec nuit à bord. Mouillage la 2ème nuit au large du port de Bandol, mouillage la 3ème nuit dans la Calanque de Morgiou, 4ème nuit navigation sous les étoiles et 5ème nuit au port de Saint Mandrier.

Navigation, sessions grimpe et baignade dans les calanques de Morgiou, Sugiton et Sormiou.

 

Des vacances parfaites avec la famille Chamroussienne avant la reprise d'une saison estivale en montagne, que demander de mieux ?!

 

4 jours bien ensoleillées et très agréables et une journée plus couverte avec également plus de vent permettant une navigation plus sportive à la voile.

Lire la suite 1 commentaires