Trip Népal - Tour des Annapurnas & Camp de base de l'Annapurna (Himalaya) - Automne 2017


Du 21 septembre au 26 octobre 2017 : Voyage au Népal avec trek du Tour des Annapurnas et de l'Annapurna Base Camp (18 jours). Puis visite de Pokhara et des environs de Katmandou.

 

36 jours de périple au coeur des sommets mythiques de l'Himalaya sans oublier les sites incontournables de Katmandou : Bodhnath, Pashupatinath, Swayambhunath, Patan et Bhaktapur.

18 jours de trek avec le passage du redoutable Thorung La Pass perché à 5416 m d'altitude
et le grandiose sanctuaire des Annaupurnas à 4130 m d'altitude d'où se dévoile un cirque grandiose au lever du jour. 

Une diversité de paysages et de cultures alliant monastères, petits villages typiques, forêts denses et humides, hautes vallées arides et froides, sommets et glaciers de renommés mais aussi un carrefour culturel entre Hindouisme et Bouddhisme.

Le Népal nous a comblé de grands espaces naturels et de villes grouillantes avec une population qui ne fait que s'accroitre.


Les vidéos

1ère version disponible en ligne courant novembre 2017 :

Film de 27 minutes retraçant l'ensemble du voyage dans l'ordre chronologique : Katmandou > Pokhara > Trek du Tour des Annapurnas > Trek du Camp de Base de l'Annapurna > Pokhara > Katmandou > Bodhnath > Pashupatinath > Swayambhunath > Patan > Bhaktapur > Thamel


Les photos



Le récit du voyage en images

Cliquez sur "Lire la suite" pour découvrir le récit & la sélection des meilleures photos de chaque journée

J 1 : 21 septembre 2017 : Vol aller Paris (France) > Doha (Qatar) J 19 : Trek J 13 : de Ghorepani à Chuile
J 2 : Vol aller Doha (Qatar) à Katmandou (Népal) J 20 : Trek J 14 : de Chuile à Sinuwa
J 3 : Katmandou

J 21 : Trek J 15 : de Sinuwa au Machapuchare Base Camp

J 4 : Katmandou et Durbar Square J 22 : Trek J 16 : du MBC à l'ABC puis Dovan

J 5 : Trajet en bus de Katmandou à Pokhara

J 23 : Trek J 17 : de Dovan à Chomrong
J 6 : Pokhara & Lac Phewa J 24 : Trek J 18 : de Chomrong à Siwar puis Pokhara
J 7 : Bus de Pokhara à Bhulbhule puis trek Bahundanda J 25 : Pokhara
J 8 : Trek J 2 : de Bahundanda à Tal J 26 : Pokhara & Lac Phewa
J 9 : Trek J 3 : de Tal à Chame

J 27 : Pokhara & pagode de la paix

J 10 : Trek J 4 : de Chame à Upper Pisang J 28 : Trajet en bus de Pokhara à Katmandou
J 11 : Trek J 5 : de Upper Pisang à Braga J 29 : Katmandou : Bodhnath & Pashupatinath
J 12 : Trek J 6 : de Braga à Manang J 30 : Katmandou : Gokarna Mahadev & Kopan
J 13 : Trek J 7 : journée repos à Manang J 31 : Katmandou : Thamel & Swayambhunath
J 14 : Trek J 8 : de Manang à Letdar J 32 : Katmandou : Thamel & Patan

J 15 : Trek J 9 : de Letdar au Thorung High Camp

J 33 : Katmandou : Thamel & Bhaktapur
J 16 : Trek J 10 : du Thorung High Camp au Thorung La Pass à Ranipauwa J 34 : Katmandou : Thamel
J 17 : Trek J 11 : jeep de Ranipauwa à Tatopani via Jomson J 35 : Vols retour Katmandou (Népal) > Doha (Qatar)
J 18 : Trek J 12 : de Tatopani à Ghorepani  J 36 : Vol retour Doha (Qatar) > Paris (France) > TGV Grenoble

J1 : Jeudi 21 septembre 2017 : Vol aller Paris (France) à Doha (Qatar)

Départ de Lyon en train Ouigo jusqu'à Paris Marne-La-Vallée (10 €/pers). Après un petit moment devant le parc Disney Land, nous prenons le RER jusqu'aux Halles le temps de manger un bout et de patienter. RER l'après-midi jusqu'à l'aéroport Charles De Gaulle d'où le voyage va réellement débuter.

 

 

Décollage à 22 h 15 pour 7 h de vol avec Qatar Airways jusqu'à Doha au Qatar.
Transit d'environ 2 h dans cet aéroport flambant neuf. Plus de 47°C à l'extérieur dans ce pays riche et désertique. 80% de la population vit dans la capitale.

 

 

Billets d'avion réservés mi-août à environ 1 030 €/personne aller-retour.
Site de Qatar Airways : www.qatarairways.com/fr

Site de l'aéroport de Paris Charles de Gaulle : www.parisaeroport.fr

Site de l'aéroport Hamad de Doha au Qatar : www.dohahamadairport.com

Lire la suite

J2 : Vendredi 22 septembre 2017 : Vol aller de Doha (Qatar) à Katmandou (Népal)

On enchaîne par 5 h de vol jusqu'à Katmandou avec une longue attente dans le ciel aérien népalais. Tribhuvan International airport étant le seul aéroport International du pays avec seulement une piste pour les départs et arrivées et ce autant pour les vols nationaux qu'internationaux, il est largement dépassé pour sa fréquentation.
L'arrivée au coeur de la capitale d'un nouveau pays est toujours un grand moment où nos yeux scrutent dans toutes les directions.

Première formalité à réaliser dès notre arrivée, l'obtention des visas. Une longue file d'attente, un document à remplir et 100 $ pour nos 35 jours sur place et voici le tampon sur notre passeport. L'organisation est assez aléatoire, il faut se débrouiller tout seul pour comprendre le fonctionnement, la bonne file, le bon papier etc...
Et voici la 1ère coupure d'électricité, mais l'aéroport est quand même doté de groupes électrogènes... Bienvenu au Népal ! 

Direction ensuite le bureau de change, histoire d'avoir un peu de money je change 100 € pour environ 11 000 roupies népalaises. Somme légèrement plus basse que dans le centre de Thamel avec une commission plus élevée ici. 1 h 30 plus tard, tout prend du temps ici et nous allons vite le découvrir, nous gagnons enfin la salle sur-bondée des bagages. Nos sacs à dos sont posés en vrac par-terre au milieu de centaines d'autres, non loin du tapis roulant. Finalement, leur récupération est plutôt "sécurisée" car des agents contrôles nos numéros de bagages à la sortie.

Et pour terminer cette longue arrivée, nous faisons le choix de prendre un taxi pré-payé dans le bureau du hall de l'aéroport pour rejoindre l'hôtel choisi tranquillement dans Thamel pour 750 Rs avec toute cette fatigue qui s'accumule d'un long trajet comme celui-ci. Notre choix s'est porté sur le Kathmandu Garden House vers Paknajol. On pose rapidement les sacs puis sortons manger un morceau dans le quartier, tout en se perdant au début il faut l'avouer... On est sûrement toujours un peu déboussolés quand on arrive dans cette ville bruyante et chaotique. Un premier repas local sur une terrasse au 1 er étage donnant sur Narsingh Gate. Première nuit plus que correcte grâce à une bonne literie dans une ruelle à l'écart du bruit.

Lire la suite 0 commentaires

J3 : Samedi 23 septembre 2017 : Katmandou & Thamel

Réveil vers 8 h. Il est temps de découvrir de jour cette fameuse ville de Katmandou et aujourd'hui en particulier le quartier touristique de Thamel, le temps de s'adapter aux conditions de vie du pays. Nous partons dans ces nombreuses ruelles jonchées de milliers d'échoppes en se perdant même par moments. On y trouve de tout : souvenirs, agences de voyages, boutique de grandes marques de montagne The North Face (contre-façon), restaurants, bars, guest-house et j'en passe. Pour s'habituer doucement, nous passons la fin de matinée au Jardin des Rêves (200 Rs/pers), un petit havre de paix et de verdure loin du tumulte de la capitale. De jolis détails agrémentent ce petit jardin, des fontaines, une pelouse bien entretenue, et une belle végétation avec même quelques petits écureuils. Nous prenons le repas de midi dans Thamel pour 1 000 Rs à deux.
Après-midi repos et réservation du bus touristique pour Pokhara lundi vers 6h30 (heure népalaise donc pas d'inquiétude en cas de retard). Très bon repas le soir pour 700 Rs "The Kathmandu Kitchen".

Lire la suite 0 commentaires

J4 : Dimanche 24 septembre 2017 : Katmandou & Durbar Square

Levé à 8 h, partons en taxi pour 300 Rs au Tourist Service Center faire les quelques formalités pour notre trek. 2 000 Rs et une photo d'identité sont nécessaires pour l'entrée du parc national des Annapurnas et 2 000 Rs également pour le permis de trek (carte TIM) avec 2 photos d'identité (carte de couleur verte pour les trekkeurs autonomes comme nous serons sans agence ni guide). Nous voilà fin prêts !

Nous partons ensuite à pieds en une bonne heure de marche jusqu'à rejoindre Durbar Square en traversant Ratna Park puis via Asan Tole, le chowk commerçant le plus animé de Katmandou. Cette rue qui grouille de monde passe par le Temple de Krishma qui a survécu au séisme puis le Temple de Seto Machendranath,
l'un des lieux les plus culte de la capitale.

Après de nombreux jolis temples, façades, commerces et ruelles, nous débouchons sur ce fameux Durbar Square. On s'acquiert immédiatement des droits d'entrée à désormais 1 000 Rs/personne valable une journée.
Nous apercevons en premier le Maju Deval quasiment détruit qui fut l'un des principaux monuments de Katmandou puis le Temple de Shiva Parvati.
De nombreux "faux guides" cherchent à nous accompagner mais après quelques minutes nous sommes tranquilles pour profiter pleinement des lieux. Nous enchaînons sur le superbe Kumari Bahal, un édifice aux briques rouges et aux fenêtres finement ouvragées sur trois niveaux. Sa cour intérieure, la Kumari Chowk, est entourée de balcons et de fenêtres en bois finement sculptés. Il s'agit d'un bâtiment quasi unique au Népal dans le style des vihara bouddhiques (lieux de retraite des moines) construit en 1757.

Nous trouvons un petit restaurant avec une terrasse au dernier étage, seuls, pour observer exceptionnellement ce site depuis les hauteurs à moins de 800 Rs pour deux. On en profite pleinement avant de poursuivre la découverte de ces nombreux temples, certains totalement conservés alors que d'autres sont hélas entièrement détruits suite au dernier séisme.
Une mention particulière pour le Temple de Jagannath, le Nasal Chowk (entrée incluse dans le billet) et le Temple de Taleju. Le Nord a mieux résister au séisme. Petit tour dans les ruelles au Sud de Durbar Square avec là encore de jolis petits temples. Retour sur Thamel en taxi pour 300 Rs. Repas du soir à environ 1 000 Rs à deux.

Lire la suite 0 commentaires

J5 : Lundi 25 septembre 2017 : Trajet en bus de Katmandou à Pokhara

Réveil matinal vers 5 h 15, nous quittons l'hôtel à pieds et évitons ainsi facilement une dépense inutile de taxi pour rejoindre Kantipath en à peine 20 minutes. La circulation est encore faible à cette heure-ci et les commerces sont encore pour la plupart fermés, même si la ville ne s'endort réellement jamais. Tout au long du trajet, les taxis nous sollicitent quand même pour nous proposer leur service. Nous trouvons facilement notre "tourist bus" parmi les 50 stationnés le long de la rue (voir photo). Bus réservé la veille à 800 Rs/personne. Surprise, nous partons bien à l'heure vers 7 h 05, c'est rare au Népal !
La circulation est extrêmement dense, nous sommes une première fois à l'arrêt une bonne trentaine de minutes dans la périphérie de la ville, puis dans un bouchon continu deux heures sur l'unique petite route qui sort de la capitale. On avance 500 mètres puis on patiente 5 minutes et ainsi de suite... Sur ces routes, on croise uniquement des bus ou camions de marchandises Tata, et quelques jeeps pour les plus pressés, rares sont les voitures privées. La route se poursuit le long d'une jolie vallée, enfin la nature ! Quel plaisir de sortir de Katmandou. De nombreuses cultures en terrasses, des bananiers et une vie active avec de nombreuses échoppes en bord de route typique de l'Asie. Pause déjeuner de 20 minutes à midi (250 Rs). Nous atteignons Pokhara à 884 m d'altitude vers 17 h, soit un trajet de 10 h quand même, avec cette circulation très dense à l'approche des fêtes et des vacances scolaires.

Nous sommes déposés à la gare de bus touristique de Damside. Quelques rabatteurs et taxis nous attendent, mais nous refusons facilement pour rejoindre Lakeside qui se trouve à 1 km à pieds. Je ne conseille pas de prendre un taxi qui vous coûtera 300 Rs, 20 minutes de marche suffisent pour y arriver. Nous avons au préalable choisi le Nirvana Guest House en plein quartier touristique à 1 500 Rs la chambre double. Une propreté irréprochable, un superbe jardin, des chambres spacieuses et un rooftop aménagé d'où une vue panoramique se profile sur la ville et le Lac Phewa à moins de 50 mètres. Le changement est très appréciable après Katmandou, un quartier touristique agréable avec une circulation bien plus calme pour se balader tranquillement à pieds. Très bon repas au bord du lac pour 1 150 Rs à deux.

Lire la suite 0 commentaires

J6 : Mardi 26 septembre 2017 : Pokhara & Lac Phewa

Levé tranquillement vers 9 h. Nous partons à pieds les ont du lac Phewa Tal, très paisible jusqu'au barrage, puis nous traversons son déversoir via un sympathique pont népalais utilisé par les locaux. Nous nous retrouvons au milieu des rizières par un petit sentier qui serpente entre les cultures. Cette petite marche d'une heure loin des routes touristiques nous mène aux Chutes de Devi (entrée de 30 Rs). Également appelés Patale Chhango,
ces chutes marquent l'endroit où la Pardi Khola plonge dans un gouffre et disparaît sous terre dans un grondement assourdissant, surtout lorsque la rivière est en crue en fin de mousson.

Nous enchaînons sur la Grotte de Guptsehwar Mahadev (entrée 50 Rs) mais à éviter, aucun intérêt particulier. Un petit temple et une simple cave, le bas de la grotte étant fermée, déçus... 

Nous prenons ensuite un taxi à 300 RS (en négociant) pour nous rendre au Musée International de la Montagne à ne rater sans aucun prétexte (entrée à 400 Rs).
Il est consacré aux montagnes népalaises qui nous font tant rêver, aux groupes ethniques qui les peuplent, aux alpinistes qui en font la renommée, à la formation géologique des montagnes, aux matériels de l'époque et d'aujourd'hui, à l'environnement, au réchauffement climatique, à la géologie, à la culture, bref il est énormément varié. Touchant à tous les domaines, on y passe plus de 3 h tellement d'infos, images et objets y sont présentés.

Retour au quartier de Lakeside en taxi pour 300 Rs. Il est temps de préparer les sacs pour ce fameux trekking de 18 jours qui nous attend. Nous laissons un sac à l'hôtel de Pokhara rempli des affaires superflues. On veut essayer d'être le plus léger possible, mais on a toujours du mal à se séparer du peu de confort qu'on a déjà en mode routard. Achat de deux paires de bâtons à 1 000 Rs la paire soit environ 8 € de la marque locale Makalu et change d'argent de 100 € (taux de change : 1€ pour 120 Rs soit 12 000 roupies).

Lire la suite 0 commentaires

J7 : Mercredi 27 septembre 2017 : Bus pour Besi Sahar et Bhulbhule & Trek J1 Bahundanda

Levé matinal à 5 h, nous rejoignons la "gare touristique" en 30 minutes à pieds. Nous sommes plus de 45 personnes dans un bus de 30 places étant l'unique bus pour Besi Sahar au départ de Pokhara. Il nous faudra 5 h de trajet avec notre 1ère surprise sur la route "made in Népal", un arbre s'est abattu sur la piste bloquant ainsi la circulation. Mais en à peine 30 minutes, à grands coups de hache, la circulation est rétablie, ils sont forts ces Népalais !!!

A Besi Sahar (760 m) tout s'enchaîne très vite, nous avons la chance de tomber directement sur un bus local pour Bhulbhule à 200 Rs/personne.
1 h de piste sportive et défoncée, on se demande même comment ces mini-bus peuvent circuler ici. Il sont encore super forts ces Népalais !!! Nous voilà déposé vers 13 h au bord de la piste. Nous grignotons un morceau dans une Tea House pour 400 Rs à 2 (Pancake avec confiture).

A 14 h, il est temps d'attaquer ce fameux trek du Tour des Annapurnas, tout d'abord sur une piste en fond de vallée jusqu'à Ngadi, joli petit village paysan.
Il y fait très très chaud pour le moment, on dégouline de sueur au soleil comme à l'ombre. Après ce village, les nuages se font plus nombreux, la chaleur devient plus supportable. On attaque ensuite une montée de 400 m de dénivelé à travers rizières et petites habitations jusqu'au village de Bahundanda à 1270 m d'altitude. Perché sur une crête est surnommé "la colline des Brahmanes", ce village bénéficie d'une superbe vue sur la vallées et les verdoyantes montagnes environnantes. Il compte plusieurs lodges, nous choisissons le "Super View & Top of the town restaurant" qui porte bien son nom étant situé en amont du village, je le recommande. Nous négocions la nuit gratuite en prenant le repas du soir (poulet curry avec riz à 500 Rs + veg curry avec riz à 400 Rs + cup of 2 tea à 160 Rs + 1 bouteille d'eau à 80 Rs) et le petit déjeuner (eau chaude pour les douches). Nous rencontrons un sympathique groupe de français en voyage organisé avec l'UCPA. Les seuls trekkeurs rencontrés pour le moment. Nous sommes en tout début de saison, ça se ressent. Apparemment il a encore pas mal plu ces derniers jours, on commence bien on a de la chance.

 

Dénivelé positif : 500 m
Altitude départ Bhulbhule : 840 m

Altitude arrivée Bahundanda : 1310 m

Temps de marche : 3 h

Lire la suite 0 commentaires

J8 : Jeudi 28 septembre 2017 : Trek J2 : De Bahundanda (1310 m) à Tal (1700 m)

Réveil et PDJ vers 6 h 30 (pancake et pain népalais). Nous décollons de Bahundanda pour plonger vers Lili Bhir. Un sympathique sentier balcon traversant de petits villages jusqu'à une descente face à la cascade de Syange. Nous traversons la Marsyangdi via une grande passerelle pour retomber sur la piste. Nous suivons celle-ci grimpant en lacets jusqu'à Jagat à 1300 m d'altitude, nouveau gros coup de chaud pour nos petits corps soumis à rude épreuve.
On dégouline dans cette chaleur encore bien humide à cette altitude. Pause repas bien méritée au Resto Guest House Mont Blanc. Hôte très sympa et excellente nourriture : deux gros plats de macaroni avec fromage + 1 Fanta pour 1150 Rs. Nous poursuivons sur la piste en croisant et re-croisant le groupe de français et 3 anglais rencontrés dans le bus de Besi Sahar. Le chemin quitte à nouveau la piste pour s'élever rapidement en forêt jusqu'à Chyamche (1430 m). Nouveau coup de chaud et nouveau village authentique. De là, on traverse la piste pour descendre en fond de vallée et de nouveau passer sur l'autre rive par un immense pont suspendu. Il fait immédiatement plus frais aux abords de la rivière, très agréable ! Ici commence une nouvelle montée en lacets jusqu'à Sattale (1680 m) où se trouve également quelques petits lodges. On continu en sentier balcon relativement à plat mais dans ces montagnes on alterne toujours quelques petites montées et descentes, rude pour les jambes. La vue est superbe sur les montagnes environnantes dont une face imposante en face de nous qui s'ouvre sur la vallée Myardi Kola. Pour finir cette longue étape, une dernière pente raide reste à surmonter (+ 300 m environ) pour franchir un verrou rocheux et tomber sur le vaste plateau de Tal (1700 m) où la vallée s'ouvre. L'air y est tout de suite plus frais étant au bord de la Marsyangdi et gagnant de l'altitude.
Il est 16 h 15 lorsque nous arrivons. Tal est le premier village du district de Manang, le fleuve s'élargit. Nous logerons ce soir au Peace Land Guest House avec toujours une gratuité négociée pour la nuit en échange de prendre les 2 repas (repas du soir à 800 Rs). La nuit tombée, la fraîcheur se fait sentir, quel bonheur après ces longues journées à souffrir de la chaleur. Je vais sûrement pouvoir enfin dormir normalement dans mon duvet sans transpirer (ce ne sera finalement pas le cas). La fatigue se fait bien sentier après cette longue étape et ces nombreux coups de chaud dans les montées successives.

 

Dénivelé positif : 1 000 m environ

Altitude départ de Bahundanda : 1 310 m

Altitude d'arrivée à Tal : 1 700 m

Temps de marche : 8 h (+ 45 min de pause repas)

Lire la suite 0 commentaires