Lundi 29 Septembre 2014 : Jour 9 : Puno et Lac Titicaca

Petit déjeuner servit en buffet à 6 h 30.
Direction le port de Puno en moto-taxi (tuk-tuk en Asie) pour 3 soles. Nous achetons facilement les billets de bateau sans nous faire solliciter par les rabatteurs (10 soles par personne aller-retour) puis les tickets pour notre destination : les Îles Uros (5 soles par personne). Départ imminent pour 30 minutes de navigation sur la baie de Puno.

La surface du lac, placide et immense, reflète comme un miroir le bleu intense du ciel de l'Altiplano. Les plages de sable des rives contrastent avec les pampas d'altitude, les collines plantées de pins, de cyprès et d'eucalyptus. Des paysans bêchent le sol, des femmes aux chapeaux ornés de pompons colorés portent sur leur dos de lourdes charges. Le Lac Titicaca est inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco, c'est le plus haut lac navigable du monde. Il mesure 200 km de long pour 8 400 km2 entre le Pérou (55 %) et la Bolivie (45 %), soit 15 fois le Lac Léman. Sa profondeur maximale est de 275 m vers la Isia Suasi. En langue Aymara, Titikaka signifie "rocher du Puma" en référence à un rocher de l'Île du Soleil (voir les deux jours passée sur cet île bolivienne lors de notre voyage en 2009). Histoires extraordinaires et légendes ancestrales hantent les rives du lac.

Au milieu des roseaux, nous atteignons ces fameuses îles flottantes, les îles Uros, en référence au peuple qui y vivait jusqu'à la moitié du XXe siècle. Aujourd'hui, environ 2 500 personnes y vivent répartis sur 63 îles (en 2014). Elles sont constituées d'une couche compacte de roseaux de 3 mètres d'épaisseur, et sont accrochées au sol pour ne pas dériver. Chaque île a une durée de vie d'environ 50 à 60 ans.

Nous débarquons sur l'une d'elle au hasard, étrange impression lorsque l'on pose nos pieds dessus. Une présentation par le chef de l'île nous attend, explications sur l'histoire des lieux : un chef par île de 3-4 maisons, et un chef de toutes les îles.

Nous partons ensuite à bord d'un bateau traditionnel en roseaux (5 soles par personne), pour nous laisser bercer à travers ces îles flottantes uniques et totalement différentes de celles vues au Cambodge (voir notre voyage).

2 h plus tard, retour au port de Puno (3 h de visite au total). Nous marchons 5 bonnes minutes jusqu'à la gare routière (terminal terrestre international) pour réserver le bus du lendemain à destination de La Paz, capitale Bolivienne. Un retour sur les traces de notre voyage en 2008, nous sommes impatients de voir comment cette ville a évolué, et découvrir les nouvelles télécabines tout juste inaugurées : le plus grand transport par câble urbain au monde : "Mi Téléferico" (3 lignes et 10 gares actuellement, à l'avenir plus de 6 lignes devraient voir le jour). La compagnie de bus choisie est "Titicaca Bolivia" pour 25 soles par personne, en bus semi-cama.

Repas en cette fin de journée, puis Internet et infos sur les hôtels du Chili et le trek de Takesi en Bolivie.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Vincenzo Pellegrino (vendredi, 03 février 2017 13:25)


    Hi there! I just would like to offer you a big thumbs up for your great info you have got right here on this post. I'll be coming back to your blog for more soon.

  • #2

    Annette Sharrow (samedi, 04 février 2017 16:15)


    May I simply just say what a relief to discover someone that genuinely understands what they're discussing over the internet. You definitely understand how to bring a problem to light and make it important. A lot more people should read this and understand this side of your story. I was surprised you are not more popular since you most certainly possess the gift.