Vendredi 17 Octobre 2014 : Jour 27 : Arrivée sur Lima

Nous arrivons sur la capitale péruvienne et son trafic intense

vers 8 h 30 du matin. Le choc et le changement est brutal. Le soleil est de retour sur la région, d'octobre à avril les habitants de la ville revivent. Nous prenons ensuite un taxi de la gare routière de Cruz del Sur à l'hôtel que nous avons réservé auparavant : The Lighthouse Bed and Breakfast dans le quartier huppé de Miraflores. C'est le bouillonnant centre moderne de la capitale, où se concentre restaurants, commerces et vie nocturne. Après nous être rapidement installés et informés auprès du gérant, un français avec sa compagne péruvienne, nous nous baladons le long du magnifique bord de mer, entre gratte-ciels et Océan Pacifique. Des falaises très accidentées marquent la rupture du territoire. Les péruviens profitent des nombreuses activités telles que le surf, le parapente, le jogging et leurs sports quotidiens.

Lima n'a rien à première vue d'une reine de beauté, accrochée à des falaises côtières poussiéreuses, cette métropole tentaculaire de plus de 8,5 millions d'habitants est, après Le Caire, la capitale la plus sèche au monde. Ici se mêle fracas des vagues du Pacifique et grondement de la circulation. Elle est réputée pour être bondée de bouchons, avec une superficie de 800 km2.

Lima, cote Pacifique

Lima, cote Pacifique

Lima, cote Pacifique

Lima, cote Pacifique


Écrire commentaire

Commentaires : 0