Infos pratiques & Programme du périple

Du 28 Juillet au 24 Août 2012

Durée : 28 jours
Hébergement : Hôtel & tente


Les vols :
Dates Trajet Compagnie Départ Arrivée
28/07/2012 Lyon St Exupery > Zurich Swiss 10h40 11h50
28/07/2012 Zurich > Delhi Swiss 12h45 23h55
22/08/2012 Leh > Delhi Jet Airways 07h05 08h30
24/08/2012 Delhi >Zurich Swiss 01h15 06h20
24/08/2012 Zurich > Paris CDG Swiss 09h10 10h05


Une société sortie tout droit du Moyen Age vivant dans un désert d’altitude aux contrastes violents. Telle pourrait être la définition en raccourci de l’un des derniers royaumes épargnés par le temps : le Zanskar. Hors d'échelle... pour la vue, l’ouïe, l’odorat...
Un grande trek de dix-neuf jours de marche consécutifs pour vivre au rythme de la société zanskari. Monastères accrochés à flanc de montagne, yacks quasiment préhistoriques, odeur et goût spécial du thé au beurre rance et salé, glaciers que dominent des éperons rocheux titanesques, sourires discrets du pèlerin solitaire descendant des alpages...
Un trek exceptionnel, mais aussi exigeant : bonne humeur et condition physique indispensables.

En chiffres :
-18 jours de marche
-3 passages à plus de 5 000 mètres d'altitude dont le "Sniugutse"
-110 heures de marche
-11 000 mètres de dénivelé.

Le parcours peut se faire dans les 2 sens. Normalement seul le départ en septembre est dans le sens indiqué ci-dessous pour des raisons climatiques.

Les étapes se font comme décrites ci-dessous. Ainsi réalisé, le parcours permet d’arriver parfaitement acclimaté pour franchir le dernier col (Shingo La), situé à plus de 5000 mètres d’altitude.

J 1 : Vol Lyon - Paris puis vols Paris - Delhi.
J 2 : Delhi - Leh.
J 3 : Leh (visite).
J 4 : Leh - Heniskut via Lamayuru - trek pour Kanji.
J 5 : Kanji - Shilla Kong.
J 6 : Shilla Kong - Photoskar.
J 7 : Photoskar - Singela camp.
J 8 : Singela (camp) - Lingshed.
J 9 : Lingshed - Sinertze.
J 10 : Sinertze - Hanumil.
J 11 : Hanumil - Pishu.
J 12 : Pishu (journée libre).
J 13 : Pishu - Karsha.
J 14 : Karsha - Padum (Shila).
J 15 : Shila (Padum) - Raru.
J 16 : Raru (Mune) - Galbo.
J 17 : Galbo - Phuktal - Purni.
J 18 : Purni - Kargyak.
J 19 : Kargyak - Lakhang.
J 20 : Lakhang - Nagpo - Tchoumig.
J 21 : Nagpo - Tchoumig - Zanskar Sumdo.
J 22 : Zanskar Sumdo - Palmo (trekking) - Chikka.
J 23 : Chikka - transfert Darcha - Manali.
J 24 : Manali (journée libre).
J 25 : Manali - Chandigarh.
J 26 : Chandigarh - Delhi.
J 27 : Delhi (journée libre) - transfert à l’aéroport international en fin de journée.
J 28 : Vol Delhi - Paris puis Paris - Lyon.

 

Au jour le jour

J 1/ France... Delhi
Vol pour Delhi, arrivée dans la nuit à Delhi. Accueil et transfert à l’hôtel.

J 2/ Delhi - Chandigarh
Route pour les plaines du Pendjab. Déjeuner en route et nuit en hôtel à Chandigarh.
6 h de route.

J 3/ Chandigarh - Manali
Passage à Kulu, puis arrivée à Manali (1800 m), au cœur des montagnes. Les pentes environnantes sont couvertes de grands cèdres. Nuit en hôtel.
10 h de route.

J 4/ Manali
Journée entière de repos à Manali. Le matin, découverte de la ville et de son bazar, balade dans les environs... Visite du temple hindou de Hadimba ou du monastère tibétain. Après un déjeuner indien pris à l’hôtel, possibilité de se rendre en jeep à Nagar, ancienne capitale de la vallée de Kulu : visite du fort, de plusieurs temples et de la maison du célèbre peintre russe Roerich, qui vécut ici de nombreuses années. Retour à Manali. Nuit en hôtel.

J 5/ Manali - Darsha - Chikka
Toujours en véhicule, nous gagnons le point de départ de notre trek, Darsha. Depuis Manali, montée au Rohtang La (3978 m), descente d’une longue vallée, puis remontée d’une autre jusqu’à Darsha. Voyage éprouvant, mais très beau ! Arrivé à Chikka (3300 m) où notre équipe locale (muletiers, cuisiniers et leurs aides) a installé le campement.
8 h de route.

J 6/ Chikka - Palamo - Zanskar Sumdo (3920 m) 
Au matin, répartition des charges sur les poneys (cela prend toujours un certain temps, particulièrement le premier jour) et départ pour le trekking. Le sentier prend progressivement de l’altitude. Les botanistes pourront reconnaître de nombreuses variétés de fleurs aux couleurs incroyablement vives. A la confluence de deux vallées (nous allons remonter celle qui vient de la droite) se nichent quelques ruines sur le site de Zanskar Sumdo. Campement.
5 h de marche.

J 7/ Zanskar Sumdo - Tchoumig Nagpo (4540 m)
Aujourd’hui, vous vous élevez vers le ciel ! Traversée du premier pont suspendu. Vous remontez alors une grande vallée aride jusqu’à un campement de bergers.
5 h de marche. M : 630 m. D : 100 m.

J 8/ Tchoumig Nagpo - Shingo La (5050 m) - Lakong (4530 m) 
Etape psychologiquement difficile : passage du premier col à plus de 5 000 mètres ! La montée est cependant lente et progressive. Vous dépassez une grande paroi glaciaire pour arriver aux chortens qui marquent le col. Le panorama est superbe. Longue descente facile jusqu’à Lakong, où nous installons le campement pour la nuit.
5 h 30 de marche. M : 680 m. D : 600 m.     

J 9/ Lakong - Kargyak - Khi (4160 m) 
Vous passez sous l’immense face du Gumburanjon. L’horizon n’est plus qu’une succession époustouflante de barrières rocheuses aux couleurs multiples. Après le franchissement de plusieurs gués en sautant d’une pierre à l’autre, arrivée à Kargyak, petit village perdu dans l’immensité minérale que vous traversez. La civilisation zanskarpa s’ouvre à vous : bienvenue dans un autre monde ! Des dizaines de stupas blancs marquent l’endroit. Vous campons près du village de Khi, un peu plus bas.
6 h de marche. M : 460 m. D : 100 m.

J 10/ Khi - Purne (3890 m) 
Une succession de villages tous plus beaux les uns que les autres (Table, Tanze, Kuru, Testa, Yal). Le chemin suit toujours le torrent impétueux, le sentier surplombe cet enfer miniature. A Purne, vous êtes au débouché de la vallée qui conduit à Phuktal. Campement.
7 h de marche. M : 345 m. D : 545 m.

J 11/ Purne - Phuktal (3990 m) - Purne - Galboh (3890 m) 
Remontée de la vallée où coule la Tsarap, jusqu’au monastère de Phuktal. Au détour d’un virage, vous resterez bouche bée devant l’exceptionnelle beauté du site. Phuktal, monastère suspendu, est un joyau d’architecture. Visite du monastère et de la grotte sacrée, dans laquelle nous puisons de l’eau (cela porte chance !). Très belle collection de thangkas anciennes (peintures tibétaines) dans l’un des temples. Retour à Purne, puis continuation de la descente le long de la Tsarap. Campement à côté de Galboh.
6 h de marche. M : 630 m. D : 610 m.

J 12/ Galboh - Reru  (3880 m)
Vous longez une gorge impressionnante, puis passez rive droite par le pont de Dorzon pour visiter le très beau village fortifié de Ichar. Le chemin continue en balcon au-dessus des gorges ; vous atteignez Reru après avoir retraversé la rivière Tsarap. Installation du campement au-dessus du village, dans un site extraordinaire ! La plus grande école du Zanskar a été récemment construite à Reru.
7 h 30 de marche. M = D : 810 m.

NB : la piste large et poussiéreuse qui relie Reru à Padum est maintenant goudronnée. Cela rend l’étape suivante moins désagréable. 

J 13/ Reru - Shila (3650 m)
Après une heure de marche, arrivée à la gompa de Mune. Plus loin encore, vous visitez la gompa de Bardan, monastère fortifié de l’école bouddhiste des Bonnets rouges. La vallée s’élargit et, au loin, on commence à apercevoir la colline de Padum, “capitale” du Zanskar. Comptant environ mille habitants, elle se situe à l’extrémité de la piste venant de Kargil. Campement à Shila.
5 h de marche. M : 260 m. D : 450 m.

J 14/ Shila - Padum - Karsha (3650 m) 
Seul point du trek où la vallée semble infinie (dans le sens de la largeur !). Passage au chorten de Pipiting, puis sur le pont au-dessus de la Doda. La Doda et la Tsarap se rejoignent un peu plus loin pour former le majestueux fleuve Zanskar. Le monastère de Karsha est en vue, véritable ville perchée à flanc de montagne. Visite du lieu. Pour nous, consciences occidentales, cet endroit a quelque chose de magique et d’étrange. Campement en-dessous du village.
5 h de marche (+ 2 à 3 h sur le site de Karsha). M : 330 m. D : 340 m.

J 15/ Karsha - Pishu (3520 m) 
Etape facile presque à plat, le long de la rivière. Sur la rive opposée, le monastère de Tongde domine la vallée. Le village de Pishu abrite une nonnerie intéressante. Campement au bord de la rivière.
5 h 30 de marche. M : 200 m. D : 220 m.

J 16/ Pishu
Vous marchez déjà depuis onze jours et rejoindre Lamayuru nécessite encore huit jours. Aujourd’hui, nous vous offrons donc un break. Ceux qui le souhaitent peuvent visiter le très beau village de Zangla (5 h de marche aller et retour). Campement.

J 17/ Pishu - Hanumil (3500 m) 
Etape au cœur de la Terre. D’immenses failles dévoilent les entrailles de l’écorce terrestre, et des cheminées de fée montrent la puissance de l’érosion. Campement.
5 h de marche. M : 310 m. D : 290 m.

J 18/ Hanumil - Parfi La (3970 m) - Snertze (3830 m) 
Encore une heure au-dessus du fleuve Zanskar avant la lente montée au Parfi La. Les drapeaux à prières claquent au vent. Descente raide jusqu’à un torrent bordé de saules (3470 m) et remontée finale jusqu’à Snertze, alpage abritant quelques maisons en ruine. Campement.
5 h 30 de marche. M : 1 070 m. D : 730 m.

J 19/ Snertze - Hanuma La (4750 m) - Lingshed (4020 m) 
Remontée dans une gorge étroite ; ambiance désertique jusqu’au Hanuma La, col offrant une vue magnifique sur le cirque de Lingshed. Par un long cheminement autour de ce cirque, vous arrivez au village de Lingshed. Campement à côté du monastère (superbe !).
8 h de marche. M : 1 370 m. D : 1 130 m.

J 20/ Lingshed - Netuksi (4420 m) - Kuba La (4480 m) - pied du Sengge La (4530 m) 
Itinéraire soutenu (passage de deux cols) et vues plongeantes sur les gorges qui descendent vers le fleuve Zanskar. Vous établissez le campement au pied du Sengge La (4530 m).
5 à 6 h de marche. M : 1 070 m. D : 575 m.

J 21/ Pied du Sengge La - Sengge La (5000 m) - Bumiktse La (4480 m) - Photoksar (4300 m) 
1 h 30 de montée facile jusqu’au col de Sengge La d’où vous découvrez une vue superbe. Descente ensuite dans une vallée immense au parterre couvert de fleurs (notamment en août). Un deuxième petit col permet de gagner le village de Photoksar, un site impressionnant. Les rochers semblent avoir été torturés par un démon. Campement.
5 à 6 h de marche. M : 740 m. D : 970 m.

J 22/ Photoksar - Sirsir La (4850 m) - Sniugutse La (5100 m) -  pied du Shilla Kong (4100 m)
Longue montée régulière pour arriver sous le col. Les deux cents derniers mètres sont plus raides. La roche diversement colorée offre un remarquable spectacle. Descente dans la vallée, puis remontée au Sniugutse La. Nouveau désert d’altitude. Descente, camp sur les bords de la rivière. 
6 h de marche. M : 950 m. D : 1 150 m.

J 23/ Shilla Kong - Kanji (3850 m) 
Ultime étape pour franchir le Shilla Kong, 4 700 mètres (aussi appelé Yogma La). Nous arrivons au petit village de Kanji. La piste carrossable arrive non loin du village. Dernier campement. 
5 h de marche. M : 600 m. D : 850 m.

J 24/ Kanji - Lamayuru (3800 m) - Leh (3500 m)
Nous retrouvons les véhicules. La route qui relie Kargil à Leh a été entièrement rénovée et agrandie par l’armée indienne en 2009.  Transfert pour le monastère de Lamayuru. Visite, puis route pour Leh où nous arrivons en fin de journée. Installation à l’hôtel.
6 h de route.

J 25/ Leh
Journée libre dans la ville, pour découvrir le bazar, le palais royal, monter à l’ancienne citadelle qui domine la ville, et marchander avec les vendeurs d’artisanat local et tibétain qui jalonnent les ruelles. Les environs de la ville recèlent de nombreux monastères et une vie intense. Nuit en hôtel.

J 26/ Leh - Delhi
Envol pour Delhi. Installation à l’hôtel.
 

J 27/ Delhi
Journée libre à Delhi. Si vous le souhaitez le guide peut organiser une visite complète.

J 28/ Vol Delhi... France
Vol de retour vers la France.

NB : les temps de marche sont donnés à titre indicatif.
M : dénivelée ascendante. D : dénivelée descendante.


Les vols :
Dates Trajet Compagnie Départ Arrivée
28/07/2012 Lyon St Exupery > Zurich Swiss 10h40 11h50
28/07/2012 Zurich > Delhi Swiss 12h45 23h55
24/08/2012 Delhi >Zurich Swiss 01h15 06h20
24/08/2012 Zurich > Paris CDG Swiss 09h10 10h05



 

L'équipe locale

— Un guide-accompagnateur Allibert indien ou népalais francophone.
— Un cuisinier (cook), et parfois ses assistants (kitchen boys). Leurs capacités culinaires vous étonneront !

Le transport des bagages :
— Pour ce circuit, les bagages sont transportés par animaux de bât (mules).

Les déplacements
— Transferts terrestres assurés par des véhicules privés réservés pour nos groupes, parfois en train.
— Vols intérieurs assurés sur Indian Airlines, Jet Airways. De nombreuses compagnies privées ont fait leur apparition en Inde ces dernières années. De bonne qualité, nous faisons occasionnellement appel à leurs services.
 
A noter : les transports aériens et routiers en Inde himalayenne sont soumis aux aléas climatiques d’un pays de haute montagne. Des retards dus à ces conditions atmosphériques particulières peuvent survenir. Tous nos programmes au Ladakh prévoient des journées de battement à Leh et Delhi pour pallier ces impondérables. Les nuits d’hôtels ou visites de villes non possibles du fait de ces retards ne donneront pas lieu à un remboursement.

L’hébergement
— A Delhi : hôtels trois étoiles, norme locale, base chambre double.
— A Leh : hôtel deux étoiles, norme locale (hôtel Kang Lachen ou similaire).
— Dans les autres villes : hôtels plus simples, parfois lodges et/ou guest-houses, sur la base d’une chambre double (exceptionnellement triple).
— Pendant le trek : campements, base deux personnes par tente. Nous utilisons deux types de tentes : tentes dômes à arceaux trois places, et tentes indiennes à deux pans (type “canadienne”), très hautes (1,80 m). Ces dernières s’avèrent plus confortables que les tentes dômes. Tente-mess équipée de tables et sièges pliants pour les repas et les soirées.

Les repas 
— En règle générale, pique-nique à midi. Repas chaud lorsque cela s’avère possible.
— Pendant le trek : repas préparés par le cuisinier à partir de produits locaux. Un complément de vivres énergétiques est fourni pour la journée. Acheté localement, il présente un choix plus limité qu'en France. Vous pouvez, si cela vous est indispensable, apporter quelques barres de céréales complémentaires adaptées à votre goût.
— Pendant les transferts et visites : repas du soir et petits déjeuners au restaurant.

Boissons
L’eau, prise directement dans les sources, doit être traitée. Lors des treks, notre équipe locale prépare le thé.

NB : les mets servis dans les restaurants sont très variés et peuvent être d’influence européenne, indienne ou chinoise. La cuisine est généralement végétarienne car la viande est difficile à conserver. Les galettes chapati remplacent le pain en Inde. 

Le transport des bagages
Chaque participant se déplace à pied avec un sac à dos léger, portant seulement les affaires personnelles nécessaires à la journée (gourde, appareil photo, vêtements de protection, etc.). Le reste de l’équipement est transporté jusqu’au campement par porteurs, chevaux ou mulets suivant la région.

 

Les devises

La monnaie est la roupie indienne (INR).

Taux de change indicatif : 1 € = 68 INR.

Vous pouvez emporter des euros en espèces. Vous pouvez aisément changer de l’argent dans votre ville d'arrivée, soit à l’aéroport, soit dans les grands hôtels. En revanche, vous pouvez payer vos achats de souvenirs par carte bancaire s’il s’agit de sommes importantes.

Retraits d'argent en espèces dans les villes. Les grands centre commerciaux sont généralement munis de caisses de retrait automatique (DAB).

 

Les vols 

Au départ de Paris

— Vols  Paris-Delhi et Paris-Kolkota sur lignes régulières, principalement Air France, Lufthansa, British Airways, Austrian Airlines, Swiss, Qatar Airways.

— Vols Paris-Cochin aller-retour ou Paris-Cochin-Madras-Paris sur lignes régulières, Qatar, Emirates ou Gulf Air.


Les formalités administratives

— Formalités consulaires pour les ressortissants français et belges.

• Votre passeport doit être valide 6 mois après la date présumée de votre retour de voyage.

• Un visa est obligatoire, à demander vous-même avant le départ. Le visa est valide 6 mois à partir de la date d’émission.

Depuis le 1er mars 2010, l’obtention d’un second visa est soumise à restriction. Un délai d’un mois doit être observé entre chaque visa touriste (il faut attendre un mois après la date d’expiration de l’ancien visa pour pouvoir déposer une nouvelle demande). Exemple : voyage en Inde du Sud en hiver, suivi d’un voyage en Inde du Nord l’été suivant. Aucune dérogation n’est actuellement prévue.


Comment obtenir votre visa indien ?

Depuis le 1er février 2008, le Centre de demande de visas VFS est officiellement accrédité par l’ambassade de l’Inde à Paris pour traiter toutes les demandes de catégories de visas. Site : http://www.vfs-in-fr.com/index.html.

Vous devez au préalable remplir un formulaire en ligne https://indianvisaonline.gov.in/visa/, l’imprimer et l’adresser à VFS.

L’obtention du visa par l’intermédiaire de VFS coûte 12 € en sus des frais de visa, qui sont à ce jour de 65 € en délai normal, 118 € en urgence.

Si vous ne possédez pas de connexion Internet, nous vous recommandons de faire appel à un organisme spécialisé type Visas Express qui fera la demande à votre place.

Pièces à fournir pour l’obtention de votre visa

• votre passeport.

• deux photos d’identité récentes, en couleur sur fond blanc impérativement, datant de moins de 6 mois. Attention leur taille doit être impérativement à la norme indienne, soit 5 cm x 5 cm. Seuls quelques photographes disposent de l’équipement nécessaire pour réaliser ces tirages particuliers.

• une photocopie de la page de données administratives de votre passeport.

• un formulaire électronique de demande de visa à compléter sur le site de VFS global www.vfs-in-fr.com, daté et signé par le requérant du visa. Le bouton “Download Application Form” vous permet de télécharger, puis d’imprimer votre demande. N’oubliez pas ensuite de signer votre formulaire. Une notice en français est disponible sur le lien suivant : www.vfs-in-fr.com/pdf/Notice%20_d'utilisation.pdf

• frais consulaires : 50 € pour un visa entrée multiple valide 6 mois et 15 € de frais de service, soit 65 € à régler en espèces, carte bancaire, par chèque de banque certifié ou mandat postal à l’ordre de “VF Services (UK) Limited”.

• une enveloppe Chronopost pré-remplie pour le retour des passeports si vous choisissez d’obtenir votre visa en direct auprès de VFS. Votre dossier devra être envoyé à l’adresse suivante : VF Services (UK) Limited, Centre de demande de visas pour l’Inde, 42-44 rue de Paradis, 75010 Paris.

Écrire commentaire

Commentaires : 0