Alpinisme : Aiguilles d'Arves Centrale & Septentrionale

Dimanche 20 et lundi 21 septembre 2015
Les Aiguilles d'Arves par le Refuge des Aiguilles d'Arves (2260 m)
Aiguille Centrale d'Arves (3513 m) & Aiguille Septentrionale d'Arves (3358 m)

 

Nous quittons le parking de Bonnenuit (vallée de Valloire) vers 14 h. Le sentier commence par un bon raidillon jusqu'aux petits chalets des Aiguilles. Le cadre est de toute beauté avec les premières couleurs d'automne qui s'offrent à nous. Nous poursuivons ensuite à travers de grands alpages au dessus du Torrent des Aiguilles, les vaches sont nombreuses et se portent bien dans ce lieu idéal.
1 h 30 plus tard, nous atteignons le Refuge des Aiguilles d'Arves (2260 m) non gardé depuis le 15 septembre 2015. Nous fanons tranquillement sur la terrasse plein soleil, face à notre objectif de demain.

Il nous faut également aller faire le plein d'eau au torrent en contre-bas qui se situe à 10 minutes. Nous sommes rejoints pas deux autres cordées en fin de journée (rarement seuls en refuge). La température chute rapidement dès que le soleil disparaît. La nuit fut claire et très étoilée, magnifique !

 

Nous nous levons le lendemain matin vers 4 h 30, après un bon thé chaud nous quittons les lieux vers 5 h 15. Il a fait bien frais cette nuit, le sol est bien gelé ! Nous attaquons par un bon sentier jusqu'au fond du Vallon des Aiguilles, puis prenons la direction du Col Petit Jean par un chemin qui devient raide. Vers l'altitude 2850, après une grosse butte caractéristique, nous quittons ce sentier par la gauche pour suivre une sente de plus en plus raide à travers un immense pierrier jusqu'à atteindre le Col des Aiguilles (3163 m).
Le soleil se lève, les couleurs "orangers" sont tout simplement magnifiques. Le panorama au pied de ces immenses aiguilles est super, face au Massif des Grandes Rousses et ses glaciers de nouveaux recouverts d'une belle pellicule blanche.

La face ombragée de l'Aiguille centrale est encore bien plâtrée de neige, nous décidons quand même de nous y lancer. Nous nous encordons et partons à l'attaque de la vire centrale. La neige est parfois béton et la progression reste difficile et lente sans matériel hivernal (pas de crampons ni piolet). Au bout de quelques longueurs, nous décidons malheureusement de faire demi-tour... La descente par ces conditions fut assez technique dans une ambiance de course hivernale !

But sur l'Aiguille centrale (trop de neige sans matos hivernal)
But sur l'Aiguille centrale (trop de neige sans matos hivernal)

De retour au Col des Aiguilles, après avoir rangé le matériel et mangé un bout, nous décidons quand même de nous lancer sur l'Aiguille Septentrionale histoire de nous balader sur celle belle face plus sèche (très peu de neige au soleil). Nous nous équipons de nouveau, et grimpons via un large couloir (le plus à l'Est) qui permet de rejoindre la face Est, celui-ci est en rochers pourris très instables. Le cheminement poursuit en zigzag via de jolies terrasses panoramiques, puis différentes vires coté 4/4sup. Le rocher est instable mais reste correct.
Vu l'heure et notre état de fatigue, nous restons raisonnables et décidons de stopper quelques mètres sous le sommet. La vue est splendide sur les hauts sommets enneigés des Écrins (La Meije, Le Pelvoux, Les Dômes de Monetier, La Barre des Écrins) avec en premier plan, l'imposante face enneigée de l'Aiguille centrale où nous avons butés ce matin.

Les jambes commencent à se faire lourdes à la descente. De retour au Col, la fatigue et le manque d'eau commencent à sérieusement se faire sentir, l'immense zone d'éboulis à descendre fait des ravages jusqu'à enfin atteindre de nouveau le fond du Vallon des Aiguilles.
Courte pause au refuge pour grignoter un bout et prendre nos affaires, puis en une bonne heure via un bon sentier SANS CAILLASSES nous atteignons la voiture.

En bref, une course sur un rocher de haute-montagne panoramique exceptionnelle à faire par bonnes conditions estivales.

Le cadre est magique !

En cas de chutes de neige, la vire centrale reste longtemps enneigée (matos hivernal conseillé).

Dénivelé positif : J1 : 600 m / J2 : 1300 m
Difficultés : Voie Normale de l'Aiguille Centrale : Alpinisme PD+ - Engagement II / Voie Normale de l'Aiguille Septentrionale : Alpinisme PD+ - Engagement II : Escalade 4sup max par bonnes conditions estivales.
Horaires : J1 : 1h30 / J2 : 11h30 de marche

Village de Bonnenuit

Vue sur le vallon des Aiguilles, au loin notre objectif se présente

Le commandraut

Les petits chalets des Aiguilles

Les petits chalets des Aiguilles

Beaucoup de vaches dans ce vallon


Le Refuge des Aiguilles d'Arves (2260 m)

Le Refuge des Aiguilles d'Arves (2260 m)

A la recherche de l'eau

Premières neiges

IMG_1035-BorderMaker

Torrent des Aiguilles

Lever de soleil sur les Aiguilles


Lever de soleil sur les Aiguilles

Aiguille Centrale (3513 m)

Lever de soleil sur les Aiguilles

Le Pic Bayle et le Glacier des Quirlies

Dans la Voie normale de lAiguille Centrale (3513 m)

Dans la Voie normale de lAiguille Centrale (3513 m)

Dans la Voie normale de lAiguille Centrale (3513 m)

La Barre des Écrins

Le Pic de l'Étendard

Aiguille Centrale (3513 m)

Dans la Voie normale de lAiguille Centrale (3513 m)

Dans la Voie normale de lAiguille Centrale (3513 m)

Dans la Voie normale de lAiguille Centrale (3513 m)

Les glaciers de nouveau recouverts de blanc


Vue sur le Massif des Grandes-Rousses

Sa majesté La Meije

La Grande Casse à gauche, le Glacier de Chavière et Péclet à droite

Coup d'oeil dans le retroviseur

Enfin sorti du pierriers

Dernier coup d'oeil sur les Aiguilles d'Arves


Le film de la sortie

Retrouvez également cette sortie sur AltitudeRando.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0