Freerando : Le Rocher blanc dans la Powder !

Mardi 24 mai 2016

Le Rocher Blanc (2 928 m) depuis les Chalets du Rieu Claret (1 775 m)

 

La saison de ski a l'air de soigner sa fin pour se faire pardonner son début bâclé.

Après 24 h de chutes de neige intense sur le Massif de Belledonne, la décision est prise, on va aller à la rencontre de la neige fraîche !

La limite pluie/neige s'est située vers 1600 m d'altitude, on chausse ainsi directement à la voiture, c'est parfait ! J'attaque ainsi la montée à 7h45, 2 groupes me précèdent à la trace. Je gagne rapidement la grande Combe de Bruyant, et là le ciel se dégage complètement et laisse place à un décor hivernal de rêve, les sommets sont plâtrés. L'un des groupes a bifurqué sur la gauche vers la Pointe Minimin puis le Rocher Pilliozant (voir leur compte-rendu sur C2C), je me retrouve donc à la trace, en alternance heureusement avec un Grenoblois fort sympathique. Les pentes se redressent, et la neige fraîche devient de plus en plus profonde, nous restons vigilants dans ces pentes supérieures à 35°. Le soleil chauffe rapidement, les gouttes sur le front sur font bien sentir. Nous poursuivons ainsi jusqu'au sommet via le Col de l'Amiante (2 809 m) à travers un paysage magnifique ! Nous atteignons le sommet vers 10h30, de là le panorama à 360° est unique, les couleurs sont exceptionnelles et extrêmement nettes, nous sommes aux anges ! Une légère bise de Nord nous rafraîchit au sommet. Je profite une bonne vingtaine de minutes de ces instants magiques, puis j'attaque rapidement la descente avant que la chaleur transforme peu à peu la neige fraîchement tombée, et j'ai bien fait, le créneau horaire fût parfait (début de la descente vers 10h50).

Surement l'une des plus belles descentes en poudreuse de cette saison hivernale 2015/2016, c'est incroyable pour un 24 mai. Je trace seul au monde dans ces pentes recouvertes de 40 à 50 cm de neige fraîche, c'est un régal ! La poudreuse commence à peine à se transformer sur le bas, mais en jouant avec les orientations elle reste parfaite jusqu'au déchaussage qui se fera vers 1880 m d'altitude, à tout juste 5 minutes de la voiture. Que demande le peuple ?! Op je met les skis sur le sac, et regagne la voiture des étoiles plein la tête !
Je crois que la saison ne pouvait pas se terminer mieux en FRESH POWDER ! Surement la plus belle sortie de cet hiver (en bossant tout l'hiver sur les skis, peu de temps à la pratique personnelle) !

 

> L'album photos complet en HD

> Ma sortie sur SkiTour

> Le topo du sommet

Le soleil laisse désormais place à un décor hivernal de rêve !
Le soleil laisse désormais place à un décor hivernal de rêve !

Dénivelé positif : 1 200 m

Difficultés : Technique 3.1 - Ski E2

Horaires : Départ 7h45 - Sommet 10h30 soit 2h45 de montée - Retour à la voiture à 11h30

Panoramique depuis le Col de l'Amiante (2 809 m)
Panoramique depuis le Col de l'Amiante (2 809 m)

Depuis la voiture, Départ skis aux pieds dans la neige fraîche

Ca trace dans la fraîche

Départ skis aux pieds dans la neige fraîche

Vue sur le Lac de Grand'Maison


Dans le rétro

Le ciel se dégage et laisse place à un décors parfait

Le ciel se dégage et laisse place à un décors parfait

Vue sur le grand cirque

On se relaye à la trace

Vue sur le grand cirque

Dans le rétro

Le sommet est en vue

On se relaye à la trace

Sous le Col de l'Amiante

Vue sur la Pyramide depuis le Col de l'Amiante

Vue sur la Pyramide depuis le Col de l'Amiante

Arrivée au sommet avec mon conpagnon traceur

Panoramique depuis le sommet du Rocher Blanc, vue vers le Nord

Panoramique depuis le sommet du Rocher Blanc, vue vers le massif des Grandes Rousses

Panoramique depuis le sommet du Rocher Blanc, vue vers le Nord

Panoramique depuis le sommet du Rocher Blanc, vue vers la Belle Étoile

Le ciel se dégage et laisse place à un décors parfait

Traces dans 40 cm de fraîche !

Très chaud en traçant dans la fraîche

Traces dans 40 cm de fraîche !

Traces dans 40 cm de fraîche !

Retour en bas en T-shirt !


Vidéo de la sortie :

La GoPro a ses limites avec une telle luminosité, dommage...

Écrire commentaire

Commentaires : 0