J2 : Vendredi 22 septembre 2017 : Vol aller de Doha (Qatar) à Katmandou (Népal)

On enchaîne par 5 h de vol jusqu'à Katmandou avec une longue attente dans le ciel aérien népalais. Tribhuvan International airport étant le seul aéroport International du pays avec seulement une piste pour les départs et arrivées et ce autant pour les vols nationaux qu'internationaux, il est largement dépassé pour sa fréquentation.
L'arrivée au coeur de la capitale d'un nouveau pays est toujours un grand moment où nos yeux scrutent dans toutes les directions.

Première formalité à réaliser dès notre arrivée, l'obtention des visas. Une longue file d'attente, un document à remplir et 100 $ pour nos 35 jours sur place et voici le tampon sur notre passeport. L'organisation est assez aléatoire, il faut se débrouiller tout seul pour comprendre le fonctionnement, la bonne file, le bon papier etc...
Et voici la 1ère coupure d'électricité, mais l'aéroport est quand même doté de groupes électrogènes... Bienvenu au Népal ! 

Direction ensuite le bureau de change, histoire d'avoir un peu de money je change 100 € pour environ 11 000 roupies népalaises. Somme légèrement plus basse que dans le centre de Thamel avec une commission plus élevée ici. 1 h 30 plus tard, tout prend du temps ici et nous allons vite le découvrir, nous gagnons enfin la salle sur-bondée des bagages. Nos sacs à dos sont posés en vrac par-terre au milieu de centaines d'autres, non loin du tapis roulant. Finalement, leur récupération est plutôt "sécurisée" car des agents contrôles nos numéros de bagages à la sortie.

Et pour terminer cette longue arrivée, nous faisons le choix de prendre un taxi pré-payé dans le bureau du hall de l'aéroport pour rejoindre l'hôtel choisi tranquillement dans Thamel pour 750 Rs avec toute cette fatigue qui s'accumule d'un long trajet comme celui-ci. Notre choix s'est porté sur le Kathmandu Garden House vers Paknajol. On pose rapidement les sacs puis sortons manger un morceau dans le quartier, tout en se perdant au début il faut l'avouer... On est sûrement toujours un peu déboussolés quand on arrive dans cette ville bruyante et chaotique. Un premier repas local sur une terrasse au 1 er étage donnant sur Narsingh Gate. Première nuit plus que correcte grâce à une bonne literie dans une ruelle à l'écart du bruit.

Site de l'aéroport International Tribhuvan de Katmandou : www.tiairport.com.np

Écrire commentaire

Commentaires : 0