J14 : Lundi 1er octobre 2018 : Trajet vers Baños

Nous partons de la gare routière de Cuenca située à 2 minutes à pied de notre hôtel à 8 h 45 avec la compagnie Amazonas pour 10 $ par personne. Direction Baños, il nous faudra plus de 7 h pour rejoindre cette cité touristique installée au fond d'une vallée cisaillée par les gorges du Rio Pastaza. Une ville écrasée par la masse du turbulent Volcan Tungurahua.

Une fois déposé à la gare routière, nous changeons un peu de dollars et achetons un adaptateur pour les prises électriques à 1 $ dans une fameuse "ferreteria" où l'on trouve de tout. Nous choisissons ensuite l'Hostal D'Mathias recommandé par le guide du routard ) 18 $ la nuit. Une vraie bonne adresse accueillante avec même un petit balcon privé ainsi que boissons chaudes et cuisine en libre service.

Nous partons enfin pour une petite randonnée nocturne d'une heure à la tombée de la nuit pour profiter des lumières de la ville et de la vue sur le volcan enneigé du Tungurahua culminant à 5 023 m d'altitude. C'est l'un des plus actifs des Andes, son nom signifie "gorge brûlante" en quechua. Ce jeune stratovolcan de type strombolien se manifeste en moyenne tous les 80 à 100 ans. Fin 1999, il s'est réveillé puissamment, au point de provoquer l'évacuation de toute la population de la ville. Il s'est à nouveau manifesté en 2006 avec une gigantesque explosion qui déclencha un spectacle aussi sublime qu'effrayant : pendant quelques heures, des fontaines de lave jaillirent du cratère jusqu'à près d'un km dans les airs. Une dizaine de personnes furent tuées. Depuis, le Tungurahua s'est manifesté presque chaque année (tous les 3 mois en moyenne et souvent pour la Semana santa, dit-on!), crachant à chaque fois lave et cendres  

Une raide marche nocturne qui dégourdie les jambes au milieu de petites habitations isolées (ne pas oublier une lampe frontale). Petit conseil : le bureau d'information touristique situé sur le parc central distribue gratuitement une carte et quelques infos bien utiles pour votre séjour dans le coin. On trouve dans cette ville thermale et désormais très touristique une densité d'hôtels, restaurants et agences inégalée en Équateur. On y pratique une multitude d'activités outdoor comme la randonnée, les ballades a cheval, du rafting, du kayak, du vtt, du saut à l'élastique, de l'escalade, du canyoning, des tyroliennes et j'en passe. Une ville de 20 000 habitants à 1 820 m d'altitude dans une zone de transition entre les Andes et l'Amazonie équatorienne. La chaleur y est plus évidente, les pluies plus fréquentes et la végétation plus verdoyante.

J14 : 1 octobre 2018 : Trajet vers Baños
J14 : 1 octobre 2018 : Trajet vers Baños
J14 : 1 octobre 2018 : Trajet vers Baños
Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.

Écrire commentaire

Commentaires: 0